jeudi 28 février 2008

vendredi 22 février 2008

Creully - La place vers 1950 ?

Remarquez dans la clocher la trace d'un obus. Deux seulement sont tombés sur Creully lors du débarquement de 1944

mardi 19 février 2008

Creully - Quel est cet objet ?

Cet objet en fer serait originaire de Creully.
Une fidèle de mon blog me demande quel est cet objet?

Il est certain que c'est un objet d'éclairage. Mais j'ai retrouvé l'image du même objet dans "La Normandie ancestrale" - Editeur: Colin à Bayeux.

C'est un "grasset ou crasset". Vieille lampe à huile, en fer forgé, utilisée en Normandie.

Pour être plus précis, on retrouve ce "grasset" en Seine-Inférieure. Un seul godet plat; tête coudée ornée d'une fleur de lys (XVe - XVIe).

samedi 16 février 2008

Creully - Les Maires depuis 1793

Profitons de cette année d'élections municipales pour vous faire connaître les Maires de Creully
An II
12/10/1793 - 12/07/1794 Comité de surveillance
An III Mr GARDIN
An IV - An VI Mr LEMIERE
1803 - 1808 Mr LELUBOIS
1808 - 1810 Mr LEMIERE
1810 - 1812 Mr LELUBOIS
1812 - 1813 Mr LELIEVRE
1813 - 1816 Mr MORIN DE LA RIVIERE
1816 - 1835 Mr MORICE
1835 - 1843 Mr BLANLOT
1843 - 1847 Mr AUGUSTIN
1847 - 1848 Mr CAUVIN
1848 - 1852 Mr LECOINTE
1852 - 1859 Mr DE DRUVAL
1859 - 1861 Mr PAISANT – DUCLOS
1861 - 1871 Mr DUFAY
1871 - 1872 Mr CAUVIN
1872 - 1879 Mr DUFAY
1879 - 1886
Mr CAUVIN
1886 - 1889 Mr LECOCQ
1889 - 1892
Mr SEJOURNE
1892 - 1893
Mr CHOTARD
1893 - 1936 Mr MAILLOT
1936 - 1961 Mr PAILLAUD
1961 - 1966 Mr FORTIER
1966 - 1971
Mr BOISSIERES
1971 - 1983 Mr CORBET
1983 - 2001
Mr CLAIRON
2001 - Mr LEVERT

jeudi 14 février 2008

samedi 9 février 2008

Creully - Coucher de soleil

Fin d'après-midi le 8 février 2008

Creully - Coiffe

Coiffe du Bessin
Erreur dans le texte: Creuilly au lieu de Creully


mardi 5 février 2008

Creully - la photo mystère: le pigeonnier

Quel est ce bâtiment?

Bravo à Sébastien de l'Hôtel Saint Martin qui a trouvé la bonne réponse. Il recevra une reproduction couleur d'une lithographie ancienne
Réponse: le pigeonnier entre Creully et Tierceville.




La taille du pigeonnier était toujours en rapport avec celle du domaine. L'on compte en moyenne ½ hectare par nid. Quand on comprend l'intérêt de l'élevage intensif des pigeons, l'on conçoit aussi tout le soin apporté à la construction du pigeonnier. C'est aussi un exemple de fonctionnalité ou aucun détail n'est gratuit. Pour aider les jeunes pigeons à retrouver leur nid, le pigeonnier doit se trouver dans un endroit élevé et découvert, généralement un peu plus haut que les autres bâtiments. L'exposition au levant est la meilleure, car les pigeons aiment profiter des premiers rayons de soleil. Le plan circulaire est le plus utilisé pour les structures intérieures du pigeonnier, même quand celui ci est d'une forme différente à l'extérieur. Cette forme est aussi la plus rationnelle quant à l'exploitation qui demande une visite régulière des nids, soit pour leur nettoyage, soit pour prélever des pigeonneaux ou des œufs. L'échelle tournante, appelée aussi potence, avec un axe central au pigeonnier est le système le plus pratique dans ce genre de structure.

Les déjections des pigeons appelées "colombine", riches en azote et en acide phosphorique, servaient à la fumure de cultures exigeantes comme le chanvre et le tabac. Cet engrais, le meilleur jusqu'au XIX ième siècle, devait être battu au fléau pour le rendre plus pulvérulent, et étendu par temps de pluie pour le diluer et éviter de brûler les cultures. Avant l'apparition des engrais chimiques, l'importance de la "colombine" était telle dans certaines régions, que sa valeur était stipulée dans les baux de métayages ou pouvait figurer dans les contrats de mariage comme partie de la dot. Un pigeon en produit de deux à trois kilos par an.

Texte issu du site très intéressant sur l'histoire des pigeonniers:
http://cousin.pascal1.free.fr/index3.html