dimanche 24 mars 2013

1954 - Les écoliers de Creully pour les naufragés bretons

Fin novembre 1954, la tempête qui s'étend du large de l'Irlande à la Suède a engloutit des dizaines de navires. Le bilan du coup de vent est terrible: 64 marins pêcheurs cornouaillais sont portés disparus. Ils laissent derrière eux 47 veuves et 85 orphelins. Sept bateaux de pêche du Finistère ont coulé. Les naufrages entraînent de lourdes pertes humaines et endeuillent de nombreuses familles.
La Bretagne ne veut pas croire morts ses 59 marins engloutis par une tempête sans S.OS. L’émotion est à son comble en ce mois de décembre 1954. Les chalutiers concarnois Tourville, Berceau de Moïse, Alain Yvon, Perle d’Arvor, Pierre Nelly, et le palangrier Tendre Berceuse de Douarnenez n’ont pas regagné leur port d’attache.