lundi 13 octobre 2014

Creully 1800 - 1801 Les artisans et commerçants de l'époque

Dans chaque mairie de village il était établi une liste des habitants ayant plus de 12 ans avec divers renseignements comme les métiers.
Ci-dessous un extrait de celle des années 1800-1801 de Creully.




Dans les listes de métiers nous trouvons des dentelières, des journaliers, des menuisiers, des charrons et des noms peu connus de professions.

Philippe Tanquerel, François Pelhate, Marie-José Richard et la veuve Brousse étaient FRIPIERS
Marchands vendant des vêtements d’occasion après les avoir remis en état.
Il leurs était interdit de proposer des habits ayant appartenu à des noyés, des victimes d’un meurtre, des lépreux et des pestiférés.



Marguerite Carville, Louis Deslandes et Jacques Robert étaient CROQUETIERS (Coquetiers)
Marchands ambulants qui récoltaient les produits frais comme le beurre et les œufs pour les revendre sur les marchés. 

Anne Vaussy, Marie Vintras et les veuves Le Tissier et Belbarbe étaient CABARETIERES
Hommes ou femmes qui avaient une maison où l’on pouvait se faire servir à boire et à manger en échange d’argent. (tavernier, aubergiste…)



 Jacques Bourdon était l'ECRIVAIN de Creully
De nombreuses personnes ne savant lire et écrire venaient voir l’écrivain pour remplir divers papiers officiels ou des missives personnelles.

 François Lavarde était MEGISSIER
Personne qui fait tomber la laine des  moutons et des brebis. Il passe de l’alun sur les peaux à poil.



Jacques Cauvin était l'APOTHICAIRE
Le préparateur de remèdes qu’il vendra pour soigner les personnes malades. (Pharmacien)



Antoine Berteaut et Guillaume Montégu étaient BLADIERS (blatiers)
Marchands de grains et de farines.



Jean Toufaire était FERBLANTIER
Fabriquant d’ustensiles de cuisine comme les casseroles, les assiettes, les bassines.
Il les recouvrait parfois d’étain. Certains fabriquaient des lampions et lanternes.


Julien Osmont, Pierre Cauvin et Jean Michel Cauvin étaient des BIMBLOTIERS(Bibelotiers)
Fabriquants de petits objets de jeux pour les enfants comme les dînettes et les jouets.


Jean Philipe était BOURLIER  (Bourrelier)
Fabriquant d’harnachements en cuir pour les  chevaux ou d’autres animaux de trait.
Il fabriquait aussi les courroies.