mardi 17 février 2015

Le cochon d'un curé des environs de Creully

La pomme sera donc toujours cause de la perte des bêtes et  des  gens.
L'histoire suivante en est la preuve.
Le curé d'une petite  commune  des bords de  la Seulles élevait un cochon qu'il laissait en   liberté dans un pré planté de magnifiques pommiers que lui prêtait un paroissien.
Cet animal de cochon avala une si grosse pomme qu'il s'étrangla.
Le curé le fit brûler et dépecer et placarda,  sur le  mur   du presbytère de la commune, une affiche où il annonçait qu'il débiterait son cochon à douze sous et demi la livre.
Mais, sur cette affiche, des mauvais plaisants en collèrent une autre où il était dit qu'un morceau de lard serait offert aux fidèles qui viendraient le dimanche à la messe.
Pas un n'y manqua ; l'église était pleine, mais tous les paroissiens s'en retournèrent les mains vides, car le curé, en guise de cadeau, ne leur donna que  sa bénédiction.