dimanche 15 février 2015

Le "poilu victorieux" de Creully.


Le Poilu victorieux est réalisé par Eugène Bénet en 1920, à destination de la fonderie Antoine Derenne. Il s'agit de l'un des modèles de sculpture les plus populaires parmi ceux proposés pour orner les monuments aux morts : son tirage est estimé à environ 900 exemplaires, ce qui en ferait l'œuvre d'art public la plus répandue en France. Généralement, ce sont de petites communes qui optent pour ce modèle de monument. Un grand nombre de ces statues sont en fonte de fer, moins onéreuses, et elles ont parfois été peintes.

Photo de réception des travaux d'installation.
L'œuvre est une sculpture en bronze ou plus souvent en fonte de verre. Elle représente un poilu, un soldat français de la Première Guerre mondiale, debout et brandissant dans son poing droit une palme et une couronne de laurier. Le soldat est moustachu et en uniforme complet, y compris la capote et le casque Adrian. Il tient un fusil Lebel dans sa main gauche[] ; une cartouchière est passée à sa ceinture et un masque à gaz pend en bandoulière. Il arbore la Légion d'honneur, la Médaille militaire, et la Croix de guerre.[