mercredi 10 juin 2015

Des tracts allemands largués sur Creully et ses environs



Sébastien, un ami collectionneur, qui m'a donné ce document, m'a précisé qu'il s’agit d’une propagande, et que ce sont des faits historiques; ce n’est d’aucune façon une apologie.
Voici la traduction du document.
 POURQUOI MOURIR POUR STALINE ?
En mourant pour Staline vos soldats ne meurent pas pour la démocratie ou pour préserver une forme de  gouvernement démocratique. Ils meurent pour l'établissement du communisme et pour une forme de tyrannie staliniste à travers le monde. De plus, ils ne meurent pas pour l'intégrité des petites nations (Vieux cri de guerre de l'Angleterre) mais ils sont en train de mourir alors que la Pologne est un état soviétique, que les états baltiques sont incorporés à l'union soviétique et que l'influence soviétique s'étend de la Baltique aux Balkans.
Chaque soldat britannique qui donne sa vie à cette guerre n'est pas seulement une perte pour son pays ; il est une perte de la cause commune de la civilisation Européenne. La querelle Germano Britannique est une forme de rivalité traditionnelle. Il est plus dans la nature d'une querelle privée que l'Allemagne n'a pas cherchée. La querelle avec l’union soviétique, et d'autre part, une querelle avec le Monde. C'est une querelle avec notre héritage commun et avec toutes ses valeurs - moral, spirituel, culturel et matériel que nous avons, Nous ensemble, Anglais et Allemands, on se ressemble, Il faut s’efforcer de le maintenir, de le reconnaître et de le chérir. MOURIR POUR LA DESTRUCTION DE CES VALEURS C'EST MOURIR EN VAIN.
Staline, avec toute la puissance diabolique du Communisme derrière lui, cherche à profiter des préoccupations des britanniques et des allemands. Le montant de l'influence que la Grande Bretagne peut exercer sur Staline peut être mesuré par des créances incontestées de ce dernier dans les territoires souverains et autres nations.
Le seul contrôle de l'influence sur Staline est la force et la ténacité de l'armée Allemande, et des volontaires Européens qui supportent l'Allemagne dans leur combat de la survie de l'Europe, et sa position comme le berceau de notre civilisation commune.
Chaque soldat britannique qui meurt pour Staline est un autre clou dans le cercueil des espoirs de la Grande-Bretagne de maintenir un "équilibre des pouvoirs" en Europe.
Si « l’équilibre » passe à Staline ensuite l'équilibre du monde est à sa fin.
CEUX QUI SONT SUR LE POINT DE MOURIR - PENSEZ-Y !