mardi 31 janvier 2017

Une photo du château de Creully datant de la fin du XIXe siècle.

Etre collectionneur c'est pour moi, être à la recherche de documents inédits sur le thème de ma collection: Creully.
Voici l'une de mes dernières trouvailles: une photo des années 1890 du château féodal.

dimanche 29 janvier 2017

La commune oubliée du mariage de Villiers le Sec, Saint Gabriel-Brécy et Creully.


Le 1er janvier, Saint Gabriel-Brécy et Villiers le Sec se sont unis avec Creully pour former la commune nouvelle de "Creully sur Seulles".
Brécy a rejoint sa voisine Saint Gabriel en 1964.
Cette commune au prieuré célèbre avait déjà absorbé un autre village en 1827: Fresné le Crotteur.

Nous trouvons parfois Fresné écrit Fresnay mais le premier est employé par les Archives départementales du Calvados.
L'église détruite se situait  au carrefour des routes qui vont de Creully à Rucqueville et de Saint Gabriel à Coulombs.
Elle était sous l'invocation de Saint Rémy. Le patronage et la dîme appartenaient au prieuré de Saint Gabriel dépendant de Fécamp.
A peu de distance de l'emplacement de l'église, on a trouvé des débris de poterie rouge et des tuiles à rebords qui annoncent des constructions gallo-romaines.
 Ci-dessous Fresné le Crotteur sur le cadastre de 1811.
 Dans des textes anciens, on trouve des orthographes différents de Fresné le Crotteur: Fresnay le Crotteux, Fresneium le Crottour, Fresnetum le Crottoux: Fresnay le Crottoux et Fresney le Crottoux.

jeudi 26 janvier 2017

Creully - Une des premières "pionnières" - Cartes postales

Les spécialistes distinguent plusieurs périodes dans l'âge d'or de la carte postale:

- les précurseurs : de 1870 à 1889, cartes officielles et privées, en général non illustrées
- les débuts de la carte illustrée : les gravures de la tour Eiffel de Libonis pour l'exposition universelle de 1889 et les premières cartes photographiques de Dominique Piazza à Marseille
- 1897-1904 : les pionnières. Le dos est alors exclusivement réservé à l'adresse, la correspondance doit se faire du coté de la vue
- 1904-1908 : la correspondance est peu à peu autorisée dans tous les pays au dos de la carte. La France autorisera cette correspondance en 1904, les Etats Unis en 1907.

lundi 23 janvier 2017

Creully - Creulloises et creullois, rue des moulins.

La rue des moulins était celle qui partait de la place de l'église et menait à la Seulles, ses lavoirs et ses moulins. (rue du maréchal Montgomery).
Au pied des remparts de la forteresse

vendredi 20 janvier 2017

mardi 17 janvier 2017

Creully - La façade d'une boutique du XVIIIe retrouvée dans la boulangerie.


L'agencement d'une boutique amène parfois des découvertes intéressantes sur la plan architectural. C'est le cas dans la boulangerie située sur la place de Creully.  En étudiant le cadastre le plus ancien, celui de 1811, on note que les échoppes du trottoir sud de la place de Creully n'avaient pas l'alignement actuel. Un décrochage apparaît au niveau du passage couvert prés de la boucherie (voir des documents ci-dessous).  Le nouvel alignement remonte aux années 1841...; il fut reconstruit après la catastrophe de novembre 1840. Creully fut détruit à 80% par un incendie.


La boulangerie
 Une fois entré dans la boulangerie, la boutique est séparée par un anse en pierres de taille comportant des feuillures pour recevoir les menuiseries (vitrines).
Nous avons là l'alignement des boutiques avant 1811.
Merci à Christophe et Sophie

samedi 14 janvier 2017

De Creully aux carrières d'Orival en 1947

(Un clic avec votre souris pour agrandir)

jeudi 12 janvier 2017

Le facteur de Creully essaye de sauvé un enfant de la noyade

Article paru dans "Ouest-Eclair" du 17 mai 1941. Pierre Barette, le facteur, est mon grand-père.

jeudi 5 janvier 2017

Projet de Moulin

Usine établie à Creully par le comte de Marguerie pour la mouture des céréales (1839)

Le moulin de Creully , établi en 1838, sur la Seulles, d'après les procédés les plus nouveaux , avec une chute d'eau de plus de dix pieds, peut écraser , avec les six pavés de meules qu'il fait mouvoir, de quatre-vingts à cent vingt hectolitres de froment par vingt-quatre heures ; et les prix élevés obtenus depuis son établissement par ses produits sur les places de Rouen, le Havre, Honfleur, témoignent de leur bonne qualité.

On doit s'étonner de ne pas voir la place de Caen figurer d'abord, comme le débouché le plus naturel des farines de Creully. Elles s'y vendent également bien, mais en fort moindre quantité, les boulangers de cette ville ayant conservé presque tous l'ancienne manière de pétrir. La majeure partie des consommateurs n'ayant pas d'objet de comparaison, s'en contente, et les étrangers s'étonnent seuls de la différence qu'ils remarquent entre le pain blanc de Caen et celui des villes citées plus haut, dont le prix, du reste , est constamment plus élevé.   

Ceci explique comment une industrie si appropriée au pays a été si longtemps à s'y établir, bien qu'elle fût récla­mée par le sol et la nature de sa production. Un petit nombre de communes voisines approvisionnerait au be­soin l'usine de Creully, indépendamment des grandes ressources d'importation qu'elle possède par sa position géographique.

Ces avantages ont frappé quelques spéculateurs de Caen, et un nouveau moulin, mu par une machine à vapeur, vient de s'y élever. On peut donc espérer qu'une sage émulation, qu'une rivalité bien entendue entre ces deux établissements, amèneront d'heureuses modifica­tions dans la fabrication du pain, et que le jour n'est pas éloigné où Caen n'aura rien à envier à Rouen à cet égard.

Nous pensons que ce résultat désirable serait surtout hâté par l'établissement d'un dépôt public ou halle à farines qui, tout en évitant de porter la moindre atteinte à la classe la moins aisée et la plus nombreuse des consom­mateurs, permit une appréciation plus large pour les pains blancs ou de choix , et donnât au boulanger le moyen de satisfaire aux exigences du consommateur délicat. Alors le double but de perfectionnement et d'utilité publique que doit se proposer tout industriel consciencieux, sera rempli : moyen de nivellement pour le prix des blés, en établissant un débouché certain et régulier en temps d'abondance , et une ressource également facile en cas de nécessité d'importations ; et amélioration sensible dans la nourriture première des populations, tant par l'épuration minutieuse que subissent les blés avant d'être réduits en farine, que par l'excellence des procédés de moulage et de blutage de ces farines.

lundi 2 janvier 2017

Creully - Le plus ancien plan de Creully

1770
Seuls les édifices principaux sont représentés vue de face

L'église
Les halles
Le château